Selon l’OMS, 90 % des décès et 84 % des problèmes de santé en Europe sont générés par les maladies non-transmissibles, dont les facteurs de risques sont le tabagisme, l’alcool, la mauvaise alimentation et le manque d’activité physique. Et 40 000 à 60 000 décès pourraient être évités en France si l’on faisait plus et mieux de prévention.
Difficultés financières, consommation d’alcool, de drogues, stress, mauvaises habitudes alimentaires, sédentarité, troubles du sommeil, sexualité à risques, digital intox... Les jeunes sont confrontés à des défis majeurs en termes de santé. Pourtant, ils se déclarent très majoritairement en bonne santé et la prévention ne semble pas être un sujet pour eux. Et si la prévention demeurait la meilleure réponse pour rester en bonne santé tout au long de sa vie ?

Participer à la consultation
Une étude Ifop* sur les jeunes, la santé et l’accès aux soins montre que les campagnes de prévention, quelques soient le thème ou la forme ne parviennent pas à impliquer ce public. Ces derniers ont le souvenir d’avoir vu ou entendu des campagnes de prévention contre l’alcool, le tabac, le sida… en retiennent le thème global mais peu leur contenu.

Pourtant, c’est bien entre 18 et 25 ans qu’ils construisent leurs perceptions et acquièrent des comportements de santé qui auront des conséquences à l’âge adulte. Période charnière en matière de santé, elle est également synonyme de changements physique, scolaire, professionnel… C’est également à cette période que les inégalités sociales de santé peuvent apparaître et s’ancrer dans la durée. Et si le suivi médical est fluide et régulier lorsque le jeune enfant est dépendant de ses parents, il se raréfie et se complexifie avec l’entrée dans la vie active, bien que les jeunes jugent le médecin généraliste comme un des acteurs principal de la prévention santé.

Dès lors comment sensibiliser les jeunes sans leur faire la morale ? Les responsabiliser sans les culpabiliser ? Les aider à adopter de nouvelles habitudes en matière de santé ? Comment capter leur attention ?  Comment les impliquer et les intéresser au sujet ? Quels outils utiliser, quel ton employer ?

C'est pour le savoir que la Fondation Ramsay Générale de Santé a décidé de lancer la première consultation citoyenne dédiée à la prévention santé, afin de faire émerger toutes les idées en ce sens et faire des jeunes, des acteurs de la prévention.


*Étude Ifop 2017 sur une tranche d’âge 18/25 ans.

Participer à la consultation
Cette consultation a été initiée par
Contact
Conditions d'utilisation
Politique de données
Mentions légales