Conseil éthique

Le Conseil éthique de Make.org renouvelle ses membres citoyens

Publié le
31/10/2019
par
Make.org
∙ Mis à jour le
15/11/2019
Afin de garantir son indépendance politique et une totale transparence, Make.org a fait le choix d’adjoindre un comité d’éthique à son conseil d’administration. Il s’est réuni pour la quatrième fois le 30 octobre.

Le 30 octobre 2019, le Conseil éthique de Make.org a accueilli deux nouveaux membres citoyens, tirés au sort parmi les utilisateurs de la plateforme : Aude Labbé et Claude Ridacker remplacent Loïc Lebris et Laura Jones. Le Conseil éthique compte aussi trois personnalités qualifiées choisies par Make.org : la journaliste Christine Ockrent, l’économiste Yann Algan et l’entrepreneuse sociale Marie Trellu-Kane.

Ce Conseil a pour mission de veiller au respect de la charte, qui stipule que Make.org est une entreprise Démocratique, Civique et Européenne, Neutre, Indépendante, Transparente et Respectueuse des données personnelles. Le Conseil a accès à la totalité des décisions opérationnelles, stratégiques et capitalistiques, et émet un rapport public trimestriel.

A l’occasion de cette réunion, Christine Ockrent dresse le bilan de sa présence au sein du comité :

“J’ai été heureuse de participer aux débuts de Make.org et de vérifier, au fil des mois, à quel point les intuitions d’Axel Dauchez et les efforts conjugués de l’équipe ont prouvé la légitimité de la démarche. Les mutations de nos sociétés sont telles que les Civic Tech ont désormais un rôle indiscutable. J’ai été particulièrement sensible au succès de WeEuropeans, formidable campagne non-partisane engagée avant les dernières élections européennes : contrairement aux mauvais augures de tout poil, elle a prouvé à quel point le sort de notre continent préoccupe ses citoyens. Bravo ! Et merci !”

Marie Trellu-Kane, présidente exécutive d’Unis-Cité et membre du Conseil Economique, Social et Environnemental (Cese) revient également sur son expérience auprès de Make.org :

“Make.org est un mouvement incroyable d’invitation à la participation citoyenne, sur à peu près tous les grands sujets de société. Make.org est une entreprise commerciale à finalité sociale. En participant à son Conseil Éthique, nous avons tenté de veiller à ce que l’entreprise garde bien au coeur de son projet son objectif de transformation de la société, à ce que l’impact social guide bien au quotidien ses décisions. J’ai découvert au fil du temps une équipe engagée et brillante, pour qui la recherche de l’impact social est, de fait, primordiale - je n’ai aucun doute que l’entreprise, et son fonds de dotation, poursuivront en ce sens.” 

Du côté des membres citoyens, avant de passer le relais, Loïc Lebris se souvient avoir “hésité avant de répondre” lorsqu’il a été sollicité pour intégrer le Conseil éthique après avoir participé à la consultation contre les Violences Faites aux Femmes :

“Donner son avis ou voter pour des idées derrière un écran d’ordinateur est une chose, mais s’impliquer personnellement et entrer dans l’action, même modestement, en est une autre. Participer au Conseil Éthique de Make.org, en plus d’être inattendu (c’est le hasard qui a fait que j’ai été sollicité), me semblait compliqué et très engageant. Mais, l’accompagnement du staff et la grande bienveillance des autres membres du Conseil éthique ont été pour moi d’un grand soutien. Un an a passé depuis. J’ai été fier et honoré d’avoir pu participer à la grande aventure de Make.org, poussé par l’énergie de toute l’équipe, et de son président Axel Dauchez.” 

Pour sa première réunion, Aude Labbé souligne, elle, sa “chance de vivre dans une démocratie” :

“Au regard de l'histoire de l'Humanité, c'est le moins mauvais système d'organisation pour vivre ensemble. Pour continuer à l'améliorer, chaque membre, vous, moi, nous, avons besoin de nous informer, de confronter nos idées, d'évoluer...  Make.org est une structure qui cherche à (r)éveiller les consciences, avec le souci de les élever dans une période que d'aucuns disent décisive pour notre avenir."


📅 Le prochain Conseil éthique se tiendra début 2020. 

✅ Retrouvez tous les précédents avis du Conseil éthique ici