Communiqués de presse

Make.org lève 2 millions d'euros pour accompagner sa croissance en France et en Europe, et révèle l'émergence d'un nouveau marché : les civic tech

Publié le
9/11/2017
, mis à jour le
10/11/2018
Make.org est une plateforme européenne de mobilisation citoyenne autour d'actions de transformation de la société. Elle permet à des centaines de milliers de citoyens de s’engager auprès d’acteurs de la société civile dans la résolution de problématiques majeures en France et en Europe. Son business model s’appuie sur la mise en place de coalitions de citoyens, d’entreprises, d’associations, de médias et d’institutions au service de Grandes Causes d’intérêt général et sur la production d’analyses des grands signaux structurant la demande citoyenne.

Une levée de fonds qui prolonge les succès de la première année d’activité

Avec plus d’un million de contributeurs, Make.org a mené avec succès des opérations d’ampleur comme Inventons 2017 menée avec Sciences Po, Facebook et Les Echos pendant la campagne Présidentielle, ou encore Législatives Citoyennes qui a permis de convaincre 100 députés de prendre position sur les propositions de ses utilisateurs en juin dernier, ou enfin Réinventer le travail avec JP Morgan, ManpowerGroup, SNCF, Simplon et Bayes impact. Aujourd’hui, l’entreprise accueille à son capital des acteurs économiques de poids, notamment les deux fonds d’impact Investir&+ (Vincent Fauvet et Anita de Voisins), Citizen Capital (Pierre-Olivier Barennes et Laurence Méhaignerie) le fonds technologique OneRagtime (Stéphanie Hospital, Jean-Marie Messier et Philippe Bourguignon), et des personnalités de référence telles que Clara Gaymard et Gonzague de Blignières. Cette levée de fonds permet à Make.org d’accélérer sa croissance en France, mais également d'entamer son déploiement dans d’autres pays européens.

 « Nous sommes heureux que des fonds d’impact social comme des fonds technologiques croient, comme nous, qu’une activité au service de la démocratie et de l’intérêt général peut aller de pair avec un modèle économique pérenne” estiment Axel Dauchez, Alicia Combaz, Samuel Bernard, Nicolas Vignolles et Estelle Colas, l’équipe dirigeante de Make.org. »

 

Une entreprise au service de l’intérêt général

La composition de cette levée reflète la singularité de cette entreprise à vocation sociétale qui tire pour cela le meilleur parti de la technologie et de la data science. Ce sont là les ressorts de sa rentabilité, condition de son indépendance et de sa pérennité.

De façon innovante et ambitieuse, et conformément à ses principes, un Conseil Éthique a été constitué pour assurer le respect du Manifeste Make.org(2) et de la Charte Make.org(3) dans le fonctionnement capitalistique et opérationnel de l’organisation. Cet organe de gouvernance indépendant est composé de personnalités de référence (Yann Algan, Christine Ockrent et Jacques Toubon) et d’utilisateurs de la plateforme (Séverine Barberot, Romain Kosianski et Flavien Sene). Le Conseil Ethique dispose ainsi de droits statutaires dans le pilotage de l’entreprise.

 

L’émergence massive du secteur des Civic Tech (1)

Cette levée de fonds consacre l’émergence d’un nouveau secteur d’activité, celui des Civic Tech, disposant aujourd'hui de business models solides. Ce marché répond à un besoin croissant des citoyens de s’engager dans des actions concrètes pour changer la société, mais également à la nécessité de nos démocraties de s’ouvrir à ces nouvelles interactions citoyennes pour perdurer. Pour les entreprises, il s’agit de justifier leur existence par la preuve de leur contribution sociétale. Le numérique offre ainsi de nouvelles opportunités de sens et d’engagement pour les citoyens, les entreprises et leurs salariés. Dans ce domaine, la France est particulièrement en avance sur ses voisins européens avec des initiatives nombreuses et innovantes (Voxe.org, Fluicity).

Suivant l’exemple américain, le marché des Civic Tech français offre désormais des opportunités que recherchent de nombreux investisseurs : participer à davantage de projets dotés d'un impact social majeur au travers de modèles économiques pérennes.

 

À propos de Make.org

Make.org est une plateforme indépendante de mobilisation citoyenne agissant par la collecte directe de propositions et la mise en oeuvre d’actions collaboratives en coopération avec des partenaires à la puissance d’action complémentaire (associations, entreprises, institutions et collectivités locale).

À propos de OneRagtime

OneRagtime est une plateforme de venture nouvelle génération fondée par Stéphanie Hospital et Jean-Marie Messier, sous le parrainage de personnalités expérimentées de l’investissement telles que Philippe Bourguignon, et une équipe de millenials. Avec son modèle innovant, résolument opérationnel et international, OneRagtime accompagne les startups à toutes les étapes de leur développement et anime une communauté d’investisseurs, « mentors » et grands groupes à même d’accélérer le développement de ces pépites et de les transformer en leaders internationaux. OneRagtime cible des entrepreneurs hors du commun lançant des startups à très fort potentiel et impact. www.oneragtime.com

 

À propos de Citizen Capital

Créé en 2008, Citizen Capital est un fonds d’investissement pionnier de l’impact investing en France. Sa mission est de financer et s’engager aux côtés d’entrepreneurs ambitieux qui contribuent à relever les défis sociaux ou environnementaux auxquels la société est confrontée. Avec 65 millions d’euros sous gestion, dont 43 millions d’euros pour son fonds Citizen Capital II lancé en 2015, Citizen Capital investit dans des start-up et PME en forte croissance qui répondent à des besoins structurants pour la société. www.citizencapital.fr

 

À propos de Investir&+

Investir &+ est un collectif d’entrepreneurs qui partagent la conviction que l’entreprise est un outil formidable pour résoudre de manière efficace et pérenne certaines problématiques sociales, environnementales ou sociétales. La mission d’Investir&+ est de sélectionner et d’accompagner financièrement et stratégiquement des entreprises dont l’intention première est de résoudre une de ces problématiques avec un potentiel de transformation important, à la hauteur des enjeux sociaux qu’elles adressent. Investir&+, ce sont des entrepreneurs qui œuvrent pour faire réussir des entrepreneurs sociaux et des projets innovants à l’image de Make.org.

 

Contacts presse :

• Amina-Mathilde N’Diaye, Make.org, an@make.org, 07 68 61 60 05

• Marina Thomas, Kable Communication, marina.thomas@kable-communication.com, 06 69 42 03 47

 

(1) Civic Tech 

Elles rassemblent toutes les entreprises et associations qui cherchent à susciter de l’engagement citoyen pour agir positivement sur la société, à travers des outils numériques.

 

(2) Manifeste Make.org

Les sociétés européennes nécessitent des changements profonds que leur fragmentation rend de plus en plus difficiles. Il devient nécessaire d’inventer de nouveaux modes de transformation positive des sociétés.

Chez Make.org, nous constatons chaque jour que des citoyens, des associations, des entreprises sont de plus en plus convaincus qu’ils peuvent et doivent agir pour devenir maîtres de leur destin. Ces mouvements sont les prémices d’actions massives de la société civile en faveur de l’intérêt général.

Make.org est une initiative européenne, indépendante et neutre dont la vocation est de réinventer et de catalyser ces nouveaux modes d’actions collectives par la mobilisation de tous les acteurs de la société.

Nous écoutons les citoyens, nous faisons émerger leurs idées, nous les transformons en actions en faisant collaborer ces citoyens avec des associations, des entreprises, des médias, des institutions et des élus pour mettre en œuvre des solutions inédites.

Nous pensons que ces actions massives d’intérêt général sont à la hauteur des enjeux des pays et en mesure de créer les transformations ils ont besoin. Elles ne remplacent pas le pouvoir démocratique mais, bien au contraire, elles le renforcent.

Nous pensons également que la mobilisation collective peut permettre de reconstruire le socle commun de nos sociétés qui s’est réduit depuis plus de vingt ans.

 

(3) Charte Make.org

 

> Démocratique :

Make.org croit fermement en la démocratie en tant que système politique.

 

> Civique et européen :

Make.org est une initiative au bénéfice des citoyens européens.

 

> Neutre :

Mise à part la démocratie, Make.org ne soutient aucun projet politique ou économique spécifique.

 

> Indépendant :

Make.org est indépendant de toute organisation politique, économique et gouvernementale.

 

> Transparent :

Make.org assure la transparence de son fonctionnement et de ses algorithmes.

 

> Respectueux des données personnelles :

Make.org assure la protection des données personnelles de ses utilisateurs.

Contact
Conditions d'utilisation
Politique de données
Mentions légales