Partagez
cet article
Communiqués

Produits locaux, déchets, transports, offre de soins... : Make.org dévoile les priorités des Français pour améliorer les conditions de vie dans les territoires

Communiqués

Produits locaux, déchets, transports, offre de soins... : Make.org dévoile les priorités des Français pour améliorer les conditions de vie dans les territoires

Partagez cet article
Alors que la crise Covid-19 frappe les territoires de manière disparate, la question des inégalités territoriales est au cœur des enjeux actuels. En amont des élections régionales et départementales, Make.org et ses partenaires révèlent les résultats de la consultation “Comment améliorer les conditions de vie dans votre territoire ?”. Celle-ci s’est déroulée du 2 février au 28 mars 2021, et a réuni 116 000 participants (citoyens et élus locaux), 5 200 propositions et 875 000 votes.

Les idées plébiscitées par les Français : 6 axes prioritaires 

AXE 1 : Production et consommation
Privilégier les produits locaux, les circuits courts et l’installation de commerces de proximité sont les solutions phares de cette consultation, citées et plébiscitées par le plus grand nombre de participants. Selon eux, cela contribuerait notamment à soutenir la transition agricole, et à permettre aux agriculteurs de mieux vivre de leur travail. Pour redynamiser l’économie et l’emploi dans les territoires, les Français plaident aussi pour revaloriser les métiers manuels, faciliter la formation et les reconversions professionnelles, et assurer l’égalité des chances entre les jeunes ruraux et ceux des métropoles.

AXE 2 : Déchets et recyclage
Autre consensus fort de cette consultation : la réduction drastique des emballages plastiques en développant des alternatives comme la vente en vrac et la mise en place de consignes. Toujours dans la logique d’une meilleure gestion des déchets, les participants proposent de sanctionner les dépôts sauvages dans la nature, et de faciliter le tri et le recyclage pour donner une seconde vie aux produits.

AXE 3 : Santé et solidarités
Renforcer l’offre de soins en zone rurale
est également une priorité qui ressort nettement de la consultation : les citoyens souhaitent l’installation de maisons médicales et une meilleure répartition du personnel médical sur le territoire. De nombreuses propositions portent aussi sur l’aide aux personnes âgées dans leur vie quotidienne, notamment pour faciliter le maintien à domicile et créer des liens intergénérationnels. 

AXE 4 : Mobilités
Pour permettre à tous de se déplacer sans systématiser l’usage de la voiture, les citoyens réclament une meilleure offre de transports en commun (train et bus) dans les campagnes, et nombre d’entre eux mentionnent spécifiquement la remise en service des petites lignes ferroviaires pour connecter l’ensemble du territoire. Ils sont également favorables à des aménagements pour encourager les mobilités douces, essentiellement à vélo et à pied.

AXE 5 : Aménagement du territoire
Les Français souhaitent voir leurs villes davantage végétalisées et leurs forêts reboisées pour favoriser la biodiversité. Ils voudraient aussi que la rénovation des logements existants soit préférée (notamment via une fiscalité incitative) à la construction de nouveaux lotissements.

AXE 6 : Démocratie et institutions
Globalement, les participants à la consultation plébiscitent le maintien - ou le retour - des services publics dans les villages (écoles, poste, impôts, gendarmerie, Pôle Emploi…) et un accompagnement pour les démarches administratives, notamment numériques. Enfin, ils s’accordent pour réclamer l’amélioration de notre fonctionnement démocratique et administratif : plus de décentralisation, plus de contrôles sur les indemnités et avantages des élus, et une simplification du “mille-feuilles” administratif.


Les sujets qui divisent les Français

A l’inverse, certaines propositions ont suscité de forts clivages entre les participants (elles ont recueilli globalement autant de votes “pour” et “contre”), comme par exemple lorsqu’il s’agit de contraindre trop fortement l’usage de la voiture au profit des “mobilités douces” ; de taxer ou de récompenser les pratiques de tri des ordures ; de rendre gratuits les transports en commun ; de poursuivre l’investissement dans le nucléaire ou d’installer des éoliennes, ou encore de mettre en place un revenu universel.


Et après ?

Les résultats de la consultation seront présentés au Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, à l’Agence nationale de la cohésion des territoires, à la Gendarmerie nationale, à l’Association des Maires de France et des Présidents d'Intercommunalités, à l’Assemblée des départements de France et des Régions de France

Cette consultation est la première étape de la Grande Cause #AgirPourMonTerritoire, initiée par Make.org et ses partenaires, et qui s’étendra sur trois ans. Au mois de juillet prochain, des ateliers de réflexion et de co-construction auront lieu avec des citoyens, entreprises, associations et institutions, pour transformer les idées prioritaires issues de la consultation en pistes d’actions concrètes, qui seront ensuite développées, financées, puis expérimentées sur le terrain et déployées à l’échelle nationale.


À propos de Make.org
Make.org est une plateforme citoyenne leader de la Civic Tech européenne, dont la mission est d'engager les citoyens dans la transformation positive de la société. Pour cela, Make.org a développé une solution digitale de consultation, capable de faire participer massivement les citoyens autour d’une question simple d’intérêt général, et d'en extraire les consensus populaires. Comme l’exprime sa Charte éthique, Make.org est une plateforme démocratique, civique et européenne, neutre, indépendante, transparente et respectueuse des données personnelles. Pour en savoir plus : make.org 

Contact presse :  Camille Madec - camille.madec@make.org - +33 6 99 24 86 29

Sur le même thème

Aller + loin

Nos dernières actualités

Découvrir toute notre actualité