Partagez
cet article
Culture pour tous

Franck Riester, ministre de la Culture : “L’Etat, outre ses grandes missions, doit accompagner les initiatives de la société civile”

Culture pour tous

Franck Riester, ministre de la Culture : “L’Etat, outre ses grandes missions, doit accompagner les initiatives de la société civile”

Partagez cet article
Le 9 décembre, au Palais de Tokyo, Make.org et ses partenaires ont présenté le plan d’actions de la Grande Cause Culture, issu de la consultation citoyenne “Comment rendre la culture accessible à tous ?”, en présence du ministre de la Culture.

Six actions de la société civile pour rendre la culture accessible à tous, conçues à partir des idées plébiscitées par les citoyens lors d’une grande consultation nationale. Le 9 décembre, au Palais de Tokyo, Make.org et ses partenaires, la Fondation ENGIE et la Fondation Accenture, ainsi que l’ensemble de la coalition de la Grande Cause pour la Culture, ont révélé les six grands projets qui vont être mis en oeuvre dans les deux prochaines années autour de trois ambitions prioritaires : accroître l’accès à la culture pour les publics fragiles ;  lever les blocages culturels ; réduire la fracture sociale et territoriale. 

👉 Découvrir les résultats de la consultation et le plan d’actions

Selon le président de Make.org, Axel Dauchez, “œuvrer pour l’accès à la culture répond à une double urgence de réconciliation : réconciliation d’une société de plus en plus fragmentée, et réconciliation temporelle entre le passé, le présent, et un futur perçu comme anxiogène. Notre démarche, qui vise à catalyser toutes les initiatives existantes de la société civile pour leur donner un impact national, est également une opportunité de réconcilier l’action civile et l’action publique. Car en s’appuyant sur un agenda sacré, celui des consensus citoyens, nous pouvons réunir une coalition d’acteurs très différents et agir sur quelques points qui mettent tout le monde d’accord. Au moment de présenter ces 6 actions de la société civile, nous nous apercevons qu’elle sont complémentaires avec les dispositifs publics, et que nous allons pouvoir avancer tous ensemble.”

"Nous n'avons jamais eu autant besoin de culture"

En clôture de la présentation, le ministre de la Culture, Franck Riester, s’est en effet réjoui que les priorités exprimées par les citoyens fassent écho à celles de son ministère. Tout en affirmant la nécessité de mettre en synergie les dispositifs de l’Etat et les innovations de la société civile pour rendre la culture accessible à tous.

“Comme vous, je suis convaincu que la culture a un rôle essentiel à jouer pour la société. Nous n’avons jamais eu autant besoin de culture qu’en ce moment, dans une société fragmentée, tant en matière d’émancipation individuelle que de cohésion sociale. La culture nous permet de mieux nous comprendre, donc de mieux nous respecter, et donc de mieux vivre ensemble.



L’Etat a un rôle à jouer. Peu de pays sont aussi structurés que la France sur le plan des politiques culturelles publiques, et les attentes sur ce point sont très fortes pour garantir la liberté et la diversité de la création.

Pour autant, je suis persuadé, comme vous, qu’outre ses grandes missions, l’Etat doit accompagner les initiatives de la société civile, des collectivités territoriales, du monde associatif, des artistes, de Françaises et de Français qui ont envie d’innover, de proposer, de créer… C’est pourquoi nous avons pris la décision de déconcentrer encore davantage de missions du ministère, pour apporter davantage de moyens financiers, de moyens de décision et de moyens humains à cette vitalité créative et à ces capacités d’innovation dans les régions et les territoires.



L’accès à la culture pour tous est au coeur de trois projets majeurs du ministère de la Culture : le Pass Culture, la généralisation de l’Éducation artistique et culturelle (EAC), et le déploiement national de musées numériques de proximité, les Micro-Folies.

Ces outils font écho à toutes les initiatives que vous avez présentées. Ensemble, en mettant en synergie vos initiatives et les nôtres, nous pourrons faire progresser cette question si essentielle de l’accès à la culture. Donc merci beaucoup à Make.org d’avoir lancé ce beau processus de consultation et d’innovation. Vous pouvez vraiment compter sur l’équipe du ministère de la Culture pour accompagner ces initiatives, pour leur donner les moyens et les échos nécessaires afin qu’ils prennent toute leur dimension. Merci aussi à la Fondation ENGIE et à la Fondation Accenture, et à toutes celles et ceux qui de près ou de loin ont permis que tout cela soit possible. Rien n’est perdu, rien n’est acquis non plus, il faut se battre et se mobiliser en permanence pour l’accès à la culture pour tous, donc bravo !”

Sur le même thème

Aller + loin

Nos dernières actualités

Découvrir toute notre actualité