Partagez
cet article
Stop aux Violences faites aux Femmes

“Chouette, pas chouette”, une série TV animée pour lutter contre les stéréotypes sexistes

Stop aux Violences faites aux Femmes

“Chouette, pas chouette”, une série TV animée pour lutter contre les stéréotypes sexistes

Partagez cet article
Ce programme pour les enfants de 4 à 6 ans sera diffusé à partir du 13 janvier 2021 sur toutes les grandes chaînes de télévision, réunies pour la Grande Cause de Make.org “Stop aux violences faites aux femmes”.

Produite par 2 Minutes en coproduction avec Gaumont, “Chouette, pas chouette !” est une série de 16 programmes courts animés diffusés à partir du 13 janvier 2021, et tout au long de l’année, dans les programmes jeunesse des plus grandes chaînes de télévision : TF1, France Télévisions, Piwi+ (Groupe CANAL+), Gulli (Groupe M6), Disney Channel & Disney Junior (groupe The Walt Disney Company), Nickelodeon Junior et sur l’application ludo-éducative Bayam, acteurs réunis pour sensibiliser les plus jeunes enfants à la lutte contre le sexisme et au respect de la différence. 

Jaja, la panthère, Gégé, le castor, Kiki la brebis et tous leurs copains sont des enfants. Dix enfants comme les autres. Ni beaux ni moches, ni gentils ni méchants, ni bêtes ni super intelligents, ce sont juste des enfants avec comme tous les enfants, des tonnes d’a priori. “Une fille, ça ne peut pas jouer au foot ou devenir pilote d’avion !” “Un garçon, ça ne peut pas pleurer ou faire de la danse classique !” Le principe narratif de ces films est de confronter les très jeunes enfants à ces stéréotypes sexistes pour susciter leur empathie, les pousser à remettre en cause leurs préjugés et comprendre que naître fille ou garçon, grand ou petit, croco ou panthère, ne détermine pas ce que sera sa vie. Bref, que « C’est plus chouette quand on se respecte ! ».



Le programme télévisé est complété par un livret pédagogique autour de l’égalité filles/garçons et la déconstruction des stéréotypes sexistes, et s’adresse aux enseignants de la maternelle à la 6ème, aux éducateurs et aux professionnels de l’éducation. Ce livret est élaboré par le Centre pour l’Éducation aux Médias et à l’Information (CLEMI). 

Les films ont été conçus par les scénaristes et réalisateurs Franck Salomé, Nicolas Sedel et Fernando Worcel, et l’illustratrice Sandrine Acquistapace, avec l’association Chiennes de Garde et le CLEMI, et produits par la société 2 minutes et Gaumont. Le tout piloté par l’ancienne directrice des programmes jeunesse de TF1, Dominique Poussier, et encadré par le cabinet de conseil EY et Make.org Foundation.

“Chouette, pas chouette” est l’une des actions issues de la Grande Cause “Stop aux violences faites aux femmes”, initiée en 2017 par la plateforme de mobilisation citoyenne Make.org, en partenariat avec la Fondation Kering. Une consultation citoyenne nationale avait réuni 400 000 participants autour de la question “Comment lutter contre les violences faites aux femmes ?”. L’une des propositions plébiscitées était celle d’Ange : “Il faut que l'on apprenne aux enfants le respect de l'autre sexe, fille et garçon, les faire débattre sur le sujet.” D’où l’idée de la série “Chouette, pas chouette”.


Sur le même thème

Aller + loin

Nos dernières actualités

Découvrir toute notre actualité