Partagez
cet article
Action Handicap

Consultation sur le handicap : Make.org dévoile les résultats à l'Elysée

Action Handicap

Consultation sur le handicap : Make.org dévoile les résultats à l'Elysée

Partagez cet article
D’une consultation en ligne au Palais de l’Elysée : ce mardi 11 février, plusieurs citoyennes et citoyens ayant fait des propositions pour répondre à la question “Comment la société peut-elle garantir une vraie place aux personnes handicapées ?” ont participé avec Make.org à la Conférence Nationale du Handicap. 

A l'occasion de la Conférence Nationale du Handicap, Make.org a révélé les résultats de la grande consultation citoyenne sur le handicap, en présence du président de la République, Emmanuel Macron, et de la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel. Menée du 28 mai au 17 septembre 2019 autour de la question “Comment la société peut-elle garantir une vraie place aux personnes handicapées ?”, elle a réuni 274 600 participants, 7 172 propositions et 953 000 votes.

Cette consultation est la première étape de la Grande Cause Action Handicap, pilotée par Make.org et l’ensemble de ses partenaires de la société civile : le groupe KLESIA, la fondation OCIRP,  l’Agefiph et Wavestone, ainsi qu’une quarantaine d’associations, startups et médias. Un programme de trois ans qui a pour objectif de transformer les priorités des citoyens en actions concrètes à fort impact national.

Dans le cadre de cette consultation, 55% des citoyens estiment que l’État doit être l’acteur prioritaire pour mettre en oeuvre des solutions en faveur des personnes en situation de handicap. Jamais, dans toutes les consultations menées par Make.org, la demande d’intervention des pouvoirs publics n’a été aussi forte. C’est donc en toute logique que Make.org a proposé à certains participants à la consultation de venir porter cette parole jusqu’au Palais de l’Elysée.

Les citoyens soulignent également l’importance de l’action de la société civile, notamment celle des établissements scolaires, des entreprises, ainsi que des proches aidants et des associations. Autant d’idées que Make.org et ses partenaires de la Grande Cause transformeront en plan d’actions lors d’ateliers collectifs les 4 et 5 mars prochains.

Parmi les axes de changement jugés prioritaires par les citoyens, quelques consensus forts s’imposent :

  • Mieux prendre en compte la diversité des handicaps, notamment les handicaps invisibles
  • Simplifier les démarches administratives et les délais de traitement, en particulier au sein des Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH)
  • Mieux accompagner les aidants familiaux 
  • Développer les structures d'accueil en fonction des handicaps et maintenir les capacités des structures existantes, notamment concernant le handicap mental et l'autisme
  • Rendre la ville et les transports plus accessibles pour les personnes handicapées
  • Améliorer la formation et l'accompagnement des personnes handicapées dans leur parcours professionnel, et favoriser l’inclusion dans les entreprises
  • Renforcer les moyens d’accueil dans les écoles

Les 13 idées plébiscitées, réparties en 4 axes (en % des propositions plébiscitées)

Certaines idées, en revanche, sont vivement controversées et divisent les participants à la consultation, comme : 

  • L’obligation pour les entreprises de recruter des personnes handicapées (sans la possibilité de payer une amende pour s’en dédouaner)
  • L’organisation d’une scolarisation parallèle spécifique pour les enfants handicapés
  • La légalisation de l’usage thérapeutique du cannabis.

👉 Découvrir l'intégralité des résultats et le rapport d'étude complet de la consultation

Sur le même thème

Aller + loin

Nos dernières actualités

Découvrir toute notre actualité