Paroles de citoyens

Geneviève

70

 ans

Retraitée

Nice (Alpes-Maritimes)

Geneviève
Il faut ne pas fermer les services publics en zone rurale ou de montagne
Geneviève

J’habite en ville, à Nice, donc j’ai accès à tous les services, mais j’ai aussi un appartement dans un petit village à la montagne. Avant, il y avait une permanence de la Poste, un distributeur, un bureau des impôts dans le village voisin, mais maintenant il n’y a plus rien !

Il y a 40 habitants permanents dans ce village, en majorité des personnes âgées, ils sont toujours tributaires les uns des autres pour aller au village pour toutes les démarches administratives. Il faut faire 8 km dans un sens ou 10 km dans l’autre, et ce sont des routes de montagne, avec les virages, la neige en hiver… La secrétaire de mairie tient une permanence deux fois par semaine, elle prend les envois de courrier (mais pas les colis) et elle donne des espèces, mais il faut les avoir commandées à l’avance. Ce n’est pas suffisant ! On ne peut pas obliger les banques à mettre des distributeurs partout, mais il pourrait y avoir un distributeur de la Poste, c’est un service public quand même ! Et pour avoir un rendez-vous chez le médecin, n’en parlons même pas…

Ce n’est pas normal qu’on supprime les services publics dans des zones isolées comme ça, ça isole encore plus les gens.

Ils devraient faire une permanence et réunir tous les services publics au même endroit. Ou alors une solution mobile, un camion qui aille de village en village avec tous les services : le gaz, l’électricité, le téléphone… 

La seule réponse qu’on nous donne, c’est : “allez sur internet”. D’accord, moi, j’y vais mais le petit paysan de 85 ans dans sa montagne, internet, c’est un ovni pour lui ! Ils ne pensent pas aux gens qui ne sont pas à la pointe du progrès et qui vont vivre encore 10, 15 ans, même plus. La transition est trop rapide. Qu’ils mettent ça en place quand il n’y aura plus que la génération des trentenaires, qui sont nés là-dedans. Mais il y a des générations avant, et ça, ils n’en ont rien à faire !


paroles de citoyens

Leurs propositions ont été plébiscitées ou ont suscité le débat. Ils nous ont raconté leur histoire.