Paroles de citoyens

Jacqueline

76

 ans

Retraitée

Bénerville-sur-Mer (Calvados)

Jacqueline
Il faut un service public de bus fréquent qui dessert la maison médicale et l'hôpital perdu dans la campagne
Jacqueline

J’habite dans une petite commune près de Deauville et je trouve très choquant qu’on ait un bus pour aller au centre commercial mais pas pour aller à la maison médicale ou à l’hôpital de Cricqueboeuf ou de Caen. Et le bus ne passe que toutes les heures, ce n’est pas suffisant, il faudrait qu’il passe au moins toutes les demi-heures.

Avant, il y avait un centre médical à Deauville, et puis un polytechnicien a dû décider que c’était une idée géniale de le transférer sur les hauteurs, à Cricqueboeuf, où on ne peut pas accéder sans voiture ! Je trouve ça totalement nul. Moi, j’ai 76 ans, je vais souvent chez le médecin, je suis obligée de prendre ma voiture pour y aller. Et la maison médicale, vous y êtes tout le temps aussi, pour aller au laboratoire, au cabinet d’infirmiers, voire un médecin généraliste, un spécialiste... Donc si vous avez une voiture et que vous êtes alerte, c’est très bien, et sinon, c’est tant pis pour vous !

On a aussi un autre problème, c’est le désert médical. Si on veut voir un spécialiste, c’est six mois d’attente. Donc moi, je vais à Paris, et j’obtiens un rendez-vous en une semaine.

Le gynécologue de Honfleur a dû fermer son cabinet, car il n’a pas trouvé un jeune remplaçant qui acceptait de travailler comme un fou comme lui. Et mon généraliste va prendre sa retraite dans quelques années, on ne sait pas qui va le remplacer…


paroles de citoyens

Leurs propositions ont été plébiscitées ou ont suscité le débat. Ils nous ont raconté leur histoire.